Aswad : Live and direct (1983)

L’album Live and direct du groupe Aswad est un bijou reggae de 1983, qui a été une porte d’entrée à ce type de musique pour beaucoup de monde, par son incroyable accessibilité. C’est vraiment le maître-mot.

Live and direct est connu comme retranscrivant de manière assez unique en son genre toute une ambiance de concert, toute une atmosphère live, avec un son très particulier et beaucoup de chaleur.

Non seulement on s’y croirait, mais la musique colle tellement au public qu’il y a toute une profonde dimension contestataire qui se dégage, et cela pourtant dans un esprit d’introversion mêlé à une ferveur collective.

Le lieu du concert enregistré tient une place particulière, indéniablement. Il s’agit d’un live au carnaval de Notting Hill qui a lieu chaque année à Londres et consiste en toute une expression culturelle immigrée, dans une perspective syncrétique à l’époque.

Les Anglais originaire des Caraïbes d’Aswad présentent ainsi une musique largement teintée de dub, marquée par le jazz, influencée par la soul. C’est une perspective tout à fait représentative de la scène musicale anglaise de l’époque, du moins celle qui n’est pas tournée ou marquée par la cold wave.

Aswad ne va cependant pas vraiment parvenir à maintenir le cap, renforçant la dimension monumentale du Live and direct comme étant l’apogée de toute une démarche.

L’album se situe ainsi entre une période reggae traditionnelle,« roots », avec notamment l’album Showcase (contenant des chansons importantes dans le reggae : « Three Babylon », « It’s Not Our Wish » et l’instrumental « Warrior Charge ») et un tournant pop virant au commercial avec un certain succès, dévaluant particulièrement le prestige d’Aswad.

C’était peut-être le prix à payer pour dépasser le reggae (Steel Pulse conservant davantage son orientation « roots ») et parvenir à captiver un public de toutes origines, dans une ambiance chaleureuse, avec un son mêlant expression populaire et contestation, esprit de communion et haut niveau de technique musicale, tout en restant agréable et plaisant.

L’album Live and direct, à son écoute, témoigne de toute une réalité débordant largement la musique, il est pratiquement une photographie réaliste et en ce sens un grand classique de la musique.

Au début du live, le chanteur demande ce que signifie « live and direct » et il explique que cela veut dire… « live and direct » : jamais une réponse ayant l’air si stupide n’a exprimé pourtant quelque chose de si vrai et si précis.

>> Retour à l'accueil

No Comments Yet

Comments are closed