Préparez-vous à lutter contre la guerre

Quand on en arrive au point où le porte-parole de l’OTAN Mircea Geoana salue la victoire de la « magnifique » chanson ukrainienne à l’Eurovision 2022, c’est que vraiment on est dans une situation de mobilisation belliciste à tous les niveaux. Pour l’instant, c’est l’Ukraine qui sert de chair à canon. On constate cependant en France un nombre effarant de propos et d’articles en faveur d’une armée française prête pour la guerre conventionnelle. On ne parle pas encore forcément d’une guerre avec des millions de soldats, mais au moins d’un engagement conventionnel à petite échelle dans un horizon relativement proche.

C’est cela la grande réalité politique française du moment, c’est cela qui décide de tout aujourd’hui, et pour demain. Il faut prévoir à l’avance comment pouvoir faire de la propagande et de l’agitation contre une guerre conventionnelle, en prenant en compte que la marge de manœuvre de l’agit-prop anti-guerre va être très restreinte. L’opinion publique sera chauffée à blanc, la censure médiatique sera aussi grande que la désinformation, la répression sera franche.

Si une telle séquence est ratée, alors ce sera la catastrophe assurée dans la foulée, puisque le bellicisme aura entièrement le dessus, embarquant tout le pays dans la bataille pour le repartage du monde. Il y a un moment politique clef qui se profile, un moment décisif pour la suite. On peut déjà voir que ce sera un désastre au Royaume-Uni, avec un militarisme débridé sans aucune opposition. A nous de faire en sorte qu’en France il en soit différemment.

Non à l’abattage des bouquetins du Bargy

Sept associations de protection animale (FNE 74 et Aura, LPO, Aspas, AVES, Animal Cross, One Voice) ont émis un double recours juridique contre un récent arrêté préfectoral.

Celui-ci prévoit de tuer jusqu’à 170 bouquetins en Haute-Savoie d’ici à 2030 !

La raison invoquée est sanitaire : lutter contre la brucellose, car il s’agit d’une maladie (extrêmement rare) qui se transmet de l’animal à l’Homme, liée à l’élevage.

Sans surprise, les éleveurs mettent une très forte pression en faveur de l’abattage de ces bouquetins du Bargny : suite à des cas déclarés, ce sont tous les animaux d’un élevage qui peuvent être abattus. Donc autant de potentiels bénéfices qui s’envolent, à leurs yeux.

Alors plutôt que remettre en question leur situation et leur production, ils s’acharnent sur tout ce qui leur rappelle qu’ils mènent une guerre à la vie, à la Nature. Quitte à toujours s’enfoncer dans l’ignominie.

Les bouquetins du Bargy doivent vivre ! La pression anti-démocratique et anti-naturelle des éleveurs doit être combattue et dénoncée sans concession !

C’est un cas exemplaire de comment le capitalisme refaçonne, ses besoins, l’ensemble de la réalité. Cela reflète le besoin d’un changement fondamental, par le Socialisme, pour modifier notre rapport aux animaux et à la Nature en général.

agauche.org s’appuie sur une plate-forme collaborative qui se donne comme activité de récupérer et de diffuser des informations liées à la Gauche en général, tout en appuyant également une démarche rédactionnelle. L’idée est d’appuyer l’affirmation, la réaffirmation de la Gauche, en contribuant à son développement par l’appui à ses initiatives. L’objectif est également de contribuer à l’expression des idées, des points de vue, des connaissances.

La Gauche contre la Droite

agauche.org est un média dont la philosophie s’appuie sur l’irréductible opposition entre la Gauche et la Droite, dans le domaine des idées, sur le plan des valeurs, en ce qui concerne les tendances à impulser dans la société. Seule la Gauche devrait être la force décisive de l’évolution de la France et en mesure de déterminer les orientations fondamentales concernant les questions politiques, économiques, culturelles, éducatives, militaires, etc. La Droite doit non seulement être battue, mais disparaître du paysage politique, afin qu’une réelle démocratie puisse exister.

La Gauche historique

agauche.org prône la mise en valeur du patrimoine du mouvement ouvrier, des positions de la Gauche historique portée historiquement à partir de 1905 par la section française de l’Internationale ouvrière, puis les communistes et les socialistes. La Gauche historique utilise des notions comme exploitation, ouvriers, capitalisme, socialisme, moyens de production… et se distingue des courants post-industriel, post-moderne, post-historique, post-national (qui eux utilisent les principes de « minorités », « droits individuels », « écriture inclusive », « progrès social », etc.)

Le rapport à l’actualité

agauche.org considère que dans certaines actualités particulières, il y a une opposition Gauche / Droite qui se produit et impose quoi qu’il arrive un positionnement dans un sens ou dans un autre, sans quoi le sens des valeurs s’étiole. Il était par exemple nécessaire de voter contre Marine Le Pen au second tour des élections présidentielles, quitte à soutenir Emmanuel Macron. Il fallait voir le mouvement par en bas « Je suis Charlie » comme quelque chose de positif, renforçant des principes d’ouverture d’esprit et de protection de la culture. Les gilets jaunes auraient dû par contre toujours être interprétés comme un mouvement populiste anti-politique, et donc anti-Gauche dans sa définition même.

L’unité la plus large contre le fascisme

agauche.org prône systématiquement l’unité la plus large pour isoler l’extrême-droite ou s’y confronter. La Résistance est un important patrimoine de la Gauche, tout comme le Front populaire auparavant. Cela est d’autant plus vrai que l’Histoire se répète immanquablement, car le capitalisme porte la guerre en lui, en plus d’un besoin de toujours plus exercer une pression économique et sociale sur les travailleurs. Il n’y a pas à tergiverser et il faut toujours avoir un esprit unitaire pour être en mesure d’y faire face.

Nous contacter, contribuer, proposer

contact@agauche.org