AVA Chantilly : «La chasse à courre se donne en spectacle !» 

Communiqué d’AVA Chantilly :

« GRANDES ÉCURIES DE CHANTILLY : LA CHASSE À COURRE SE DONNE EN SPECTACLE ! 🤡

📣 Nous apprenons que le spectacle organisé aux Grandes Écuries le 20 et 21 septembre à l’occasion des Journées du Patrimoine fera intervenir le Rallye Trois Forêts. Cachée dans un coin de l’affiche, avouée à demi-mot dans le flyer de l’évènement : la présence de l’équipage local n’est pas annoncée…

🏰 Que la chasse à courre relève du témoignage historique, héritage du Prince de Condé il y a 300 ans et du Duc d’Aumale, nous n’y voyons pas à redire car c’est là sa place : dans les archives et les musées. Qu’elle soit remise au goût du jour et incarnée par les acteurs qui la font perdurer en 2019, à l’heure où la population locale et nationale rejette massivement cette pratique, nous y verrions un pied de nez grossier aux habitants de Chantilly, de Lamorlaye, d’Avilly-Saint-Léonard, de Coye-la-Forêt… Et plus récemment de Pont-Sainte-Maxence et de Thiers-sur-Thève, qui ont vécu les horreurs de la chasse à courre jusque sous leurs fenêtres !

🐴 Dans une ville où l’on considère pourtant le cheval roi, on semble également soudainement oublier le triste sort des chevaux de vénerie.
Saison 2018/2019, 6 mois d’incidents de chasse à courre :
http://ava-france.org/…/saison-20182019-6-mois-dincidents-…/

Mais voilà, la vénerie se glisse partout où ses derniers partisans subsistent.
Peut-être que du haut de l’Institut de France (pour qui le Général Millet, membre d’honneur du Rallye Pic’Hardi Chantilly, gère le Domaine de Chantilly), des Grandes Écuries et du Musée Vivant du Cheval (fondé par M. Yves Bienaimé, qui chasse le cerf et le chevreuil à courre dans nos forêts, et qui participera au spectacle), du Rotary ou encore du Polo Club, les incidents, les agressions et les nuisances dus à la vénerie ne sont qu’un détail.

Ce 20 et 21 septembre, elle sera ainsi célébrée par et pour ses partisans dans les vestiges de sa propre histoire, dans l’un des derniers endroits où elle peut encore se mettre en scène sous ce jour épuré qu’elle aime tant présenter aux profanes.

👴 Les tenants de ce vieux monde qui estiment que tout leur est dû – nos chemins, nos forêts, nos carrefours, notre patrimoine – s’offriraient le plaisir de parader sous prétexte que la vénerie fût d’actualité il y a plusieurs siècles.

🙅‍♀ Nous en appelons donc au bon sens des habitants, de ceux qui assistent déjà, au premier rang, à ce spectacle tragique chaque année pendant six mois.

LA BARBARIE NE FAIT PAS PARTIE DE NOTRE CULTURE ! TANT QUE LA VÉNERIE NE SERA PAS ABOLIE, REJETONS TOUTE CÉLÉBRATION DE CETTE PRATIQUE ! 🌍 »

No Comments Yet

Comments are closed