La guerre en Ukraine était prévisible et prévue !

Nous avons inlassablement documenté la question ukrainienne, avec plus de cent articles en un peu moins de onze mois, depuis avril 2021. Et dès le départ nous avons affirmé que c’est de guerre ouverte qu’il fallait parler, que l’Ukraine allait se faire envahir. Le 2 avril 2021, nous disions : « Nous avons besoin de construire une opinion publique anti-guerre, capable de mobiliser pour lancer des signaux internationalistes ! Le peuple ukrainien ne doit pas être seul ! ».

Pourquoi avons-nous annoncé cette guerre Russie-Ukraine ? Parce que nous avons compris le sens même de notre époque. Nous appuyant sur les principes de la Gauche historique, nous avons été capables de saisir les enjeux, le mouvement de fond. Le 5 avril 2021, nous expliquions : « Ce qui se passe à la frontière de l’Ukraine et de la Russie change la donne. C’est l’expression de la grande crise, commencée avec le COVID-19 mais traversant toute la société, toute l’économie. Plus rien ne tient. La bataille pour le repartage du monde devient la grande tendance… et on ne peut pas y échapper, à moins de la renverser. »

Nous appelons à la mobilisation anti-guerre, sur la base des principes de la Gauche historique, c’est-à-dire en se focalisant sur la question de la conscience sociale, de la vision du monde. C’est Socialisme ou barbarie !

Articles recommandés