La France en guerre indirecte avec la Russie

De l’intoxication et la propagande, on est passé à la mobilisation médiatique, institutionnelle, associative, politique. Le régime russe doit tomber ! Il faut parer le régime ukrainien de toutes les vertus ! Il faut faire croire que la France ne veut pas la guerre, que la superpuissance américaine ne veut pas la guerre, que l’OTAN est un outil de paix !

Emmanuel Macron a même tenu son allocution télévisée du 2 mars 2022 avec à ses côtés un drapeau français, un drapeau européen et… un drapeau ukrainien. Un tel cynisme veut tout dire. On est là dans une opération psychologique de grande ampleur. C’est un bourrage de crâne pour justifier non seulement l’implication indirecte dans la guerre, mais également un élan dans la tendance à la guerre, un élan d’ailleurs général puisque l’Allemagne et l’Espagne annoncent largement développer leur budget militaire.

Quiconque a un minimum de conscience sociale comprend très bien ce qui est en train de se passer. Cela ne fait pas grand monde. Cela ne fait pas lourd. Alors que la bourgeoisie, elle, ne comprend rien mais sent très bien les choses. Elle a saisi que de son point de vue, il faut le repli national, le militarisme, il faut organiser la mobilisation pour le bellicisme. Sa prise d’initiatives va être de grande envergure, tout va être profondément remué en France ! La lutte des classes entre dans une nouvelle époque, nécessitant une capacité d’organisation et de développement de la Gauche historique !

Articles recommandés