La réactivation de l’option « nationale-sociale »

Et ces multiples courants, dont une part marquante vient des milieux populistes de « gauche », diffusent un anticapitalisme romantique qui commence à se structurer. C’est là le noyau idéologique du fascisme à venir. C’est cela la matrice qui va profiter des contradictions entre grandes puissances et s’aligner sur la haute bourgeoisie française cherchant à faire de la France une puissance majeure. On n’en est pas là, mais les choses peuvent aller très vite !

En ce sens, nous ne pouvons qu’encourager à étudier nos articles sur l’Ukraine, en rappelant que nous avons annoncé la guerre six mois avant. C’est là une arme intellectuelle majeure et une assurance de crédibilité. La Gauche en général s’est totalement trouée sinon sur cette question. Il faut pourtant bien avoir les outils pour faire face à la menace de ceux qui veulent une France « nationale » et « sociale »… et qui vont être toujours plus nombreux. « La France Insoumise » fait bien entendu partie de ces gens.

Articles recommandés