Quelle rentrée 2022 nous attend?

On se lasse pas de cette citation de Paul Valéry, qu’on retrouve dans le numéro 4 de la gazette Rosa : « La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas ». Quelle vérité ! Une vérité ancrée dans le coeur du peuple. Le peuple sait très bien que quand il y a une guerre, il y a des profiteurs qui profitent encore plus qu’avant, alors que les gens normaux souffrent et meurent.

Cette conscience enracinée au fond du peuple va nécessairement jouer un rôle immense lorsque les choses vont empirer sur le plan militaire, alors qu’on va vers un conflit de haute intensité en Europe (et en Asie), comme l’armée française le dit même ouvertement. Y aura-t-il toutefois le temps pour le peuple de se ressaisir et de s’opposer à la guerre, après sa torpeur consommatrice, sa passivité politique ?

Le grand enjeu, c’est le tempo des événements et la rentrée va jouer un rôle majeur sur ce plan. S’il ne se passe rien… le retard va être d’une ampleur terrible, peut-être irrattrapable.

Articles recommandés