Oui, nous allons à la guerre mondiale !

Les Français n’ont pas été troublés du fait qu’aucun candidat à la présidentielle, strictement aucun, n’a parlé de la guerre en Ukraine. Ils n’ont pas été dérangés non plus par le fait que la France envoie des armes à l’Ukraine. Tout le pays vit en fait de manière petite-bourgeoise, avec un repli sur son petit moi, sur sa propre capacité à être propriétaire… ou à le devenir.

On va donc aisément à la guerre mondiale, comme juste avant 1914, sauf que cette fois l’ampleur est celle de la seconde guerre mondiale, de manière décuplée. La mobilisation « partielle » en Russie fera-t-elle prendre conscience aux Français de la gravité de la situation ? Absolument pas. Nous le savons, car il existe un critère infaillible : le niveau de conscience sociale. Et la situation en France est sur ce plan désastreuse. Tout reste à faire. Qui dit autre chose ment, qui dit autre chose place les masses à la remorque de la « spontanéité » et donc de la bourgeoisie.

Articles recommandés