Les municipales 2020 à Gauche

dimanches 15 et 22 mars

La Gauche coûte que coûte… à la condition de l’unité

12 février 2020

Si la Gauche ne s’unit pas, elle laisse un boulevard à l’extrême-Droite. Il faut donc appuyer cette unité à Gauche à tout prix. Quels sont les critères à avoir pour savoir s’orienter ? Il y en a deux : l’affirmation de la Gauche et l’unité. L’enjeu national doit prévaloir sur l’enjeu local.

Pour les élections municipales de 2020, il n’y a pas le choix, il faut voter. Qui ne le fait pas laisse s’installer une vague réactionnaire. Qui ne le fait pas ne contribue pas à l’unité de la Gauche dont on a impérativement besoin face à l’extrême-Droite.

Il y a donc deux critères qui apparaissent d’eux-mêmes : l’unité, la Gauche. Et il faut que cela soit assumé, ce qui n’est pas gagné aux municipales. Car les municipales, c’est historiquement la grande machine à corrompre. Le goût du pouvoir, les capacités financières, les magouilles avec les entreprises locales, le placement de proches, l’utilisation des moyens municipaux… la Gauche s’est historiquement faite broyée là-dessus. On peut interpréter l’histoire du PCF comme on le voudra, il n’en reste pas moins que son histoire s’est enlisée dans les gestions municipales plus ou moins opaques.

Déjà qu’il y a un problème à la base donc, il est d’autant plus essentiel que de ne pas voter pour des listes se présentant comme apolitiques. C’est très courant aux élections municipales et c’est une très mauvaise chose. Cela n’aide nullement à l’affirmation des valeurs de gauche. Cela renforce l’assèchement démocratique, ainsi que l’opportunisme. Et comme cet opportunisme est immense aux municipales…

Et comment faire lorsqu’il y a plusieurs listes de Gauche ? Eh bien il faut se battre pour l’unité. Avec en tête l’enjeu national. Car finalement la question des municipales est simple. Il y a ceux qui privilégient l’enjeu local, basculant dans l’apolitisme, voire le populisme. Et ceux qui le relient à l’enjeu national et comprennent ce qu’est le sens des responsabilités.

Les municipales sont ainsi un grand test. Dont les effets vont se prolonger… Et cela alors que la Gauche est extrêmement faible. La sortir de cette faiblesse, telle est la véritable tâche à mener, l’arrière-plan véritable.