Le populiste Alexis Corbière dans Valeurs Actuelles

L’interview du député Alexis Corbière dans le journal d’extrême-droite Valeurs Actuelles montre une nouvelle fois à quel point La France Insoumise n’a rien à voir avec la Gauche. Elle n’est qu’une variante de la réaction, du populisme.

À Gauche, les gens sont choqués de voir Alexis Corbière dans Valeurs Actuels. Cela ne se fait pas car c’est un journal d’extrême-droite, un journal d’opinion qui assume totalement ses positions réactionnaires, très liées à Marion Maréchal (elle y avait d’ailleurs signé son « retour »).

En fait, il n’y a pas vraiment besoin d’argumenter sur le sujet, c’est une ligne de démarcation en soi. Quelqu’un qui ne comprend pas où est le problème au fait d’accorder un entretien à Valeurs Actuels s’écarte de fait de la Gauche. Il est intéressant d’apprendre au passage que Ian Brossat ou Pierre Laurent l’ont fait par le passé ( pour ce dernier, en recevant carrément Valeurs Actuels dans son bureau au siège du PCF), ce qui les discrédite largement en termes d’antifascisme.

Alexis Corbière traite de « trolls » ceux qui pensent cela, tellement cette conception lui est étrangère. Plus ridicules encore sont les propos de sa compagne Raquel Garrido, qui qualifie les gens qui n’ont pas lu l’interview de « feignants », alors que celle-ci est réservée aux abonnés du site d’extrême-droite.

Il faudrait donc donner de l’argent à un site d’extrême-droite pour lire les propos de son compagnon, qui serait une « réponse à l’extrême-droite ». Ben voyons.

Des images de cette interview ont toutefois été diffusées, on peut donc en connaître le contenu sans donner un sous à des réactionnaires.

On se demande bien où cette personne à vu un discours à Gauche dans ces pages.

En guise de « 4 vérités », Alexis Corbière y explique seulement qu’il n’est pas d’accord sur la question de l’immigration, comme si d’ailleurs cela était un critère de gauche. Son propos n’est en fait qu’une variante de populisme. Il y a celui qui est contre l’immigration, avec Marine Le Pen, Marion Maréchal, Valeurs Actuels, et celui de La France Insoumise, qui est pour l’immigration.

La situation est d’ailleurs ridicule car sur ce terrain-là, l’extrême-droite traditionnelle est très habile et rodée, ce qui oblige le député « insoumis » à des circonvolutions pour justifier sa position.

Ces derniers propos au sujet des polonais, destinés à « taquiner » les lecteurs d’extrême-droite, sont d’ailleurs vraiment odieux, racistes. Cela ne vaut pas mieux que l’extrême-droite qui n’aime pas les arabes.

On comprend tout de suite, ce qui n’est pas une surprise quand on connaît la France Insoumise, qu’il s’agit en quelque sorte de proposer un FN compatible pour les arabes de France, alors que l’original serait lui plus pour les « blancs ».

Dans tous les cas, c’est le même populisme, le même style racoleur, les mêmes raccourcis, le même verbiage hostile à la Gauche. C’est d’ailleurs tout à fait assumé, et il répond « oui » quand on lui demande si son mouvement est populiste au même titre que le Rassemblement National.

Le mouvement des gilets jaunes, à l’origine des cette interview parce qu’il y a une convergence de point de vue à ce sujet entre Valeurs Actuels et Alexis Corbière, aura été un grand déclencheur en France pour le populisme et la convergence des populismes.

C’est un moment dont la Gauche doit se saisir pour affirmer ses valeurs et ses principes historiques, liés à la classe ouvrière. Il en va de la constitution d’un Front Populaire, indispensable rempart contre la montée du fascisme dont le populisme est un aspect de plus en plus évident et menaçant.

> Lire également : Les propos grandiloquents de Jean-Luc Mélenchon sur Eric Drouet

 

No Comments Yet

Comments are closed